Archives de l’auteur : marionbellissime

Programme 2017-2018

C’est la rentrée et le séminaire Historiographies antiques reprend ses séances.

Comme annoncé, la formule change un peu cette année. Il y aura une séance parisienne tous les deux mois environ à l’ENS Ulm et une journée d’étude, avec six intervenants, en juin 2018, à la MOM (Lyon).

Voici le programme des séances de l’année (ENS Ulm, en salle de paléographie) :

– samedi 14 octobre 2017 : Charles Delattre, sur l’utilisation du terme historia chez les mythographes.

– samedi 2 décembre 2017 : Raphaële Cytermann, sur la conception de l’histoire de Cicéron.

– samedi 3 février 2018 : Marine Miquel, sur la géographie chez Tite-Live.

– samedi 7 avril 2018 : Lionel Mary, sur les discours chez Ammien Marcellin.

La journée d’étude aura lieu le vendredi 1er juin 2018, à Lyon. Le détail des intervenants et des sujets sera annoncé début 2018.

Bilan du séminaire, saison 2 : place à la fiction !

Cette année, le séminaire a fait la part belle à la fiction – faut-il y voir un paradoxe ?

Liza Méry et Pierre Cuvelier ont tous deux abordé les textes antiques (Tite-Live d’une part et Diodore de Sicile d’autre part) en recourant à des outils ou des notions modernes. Sans tomber jamais dans l’anachronisme, L. Méry a montré que le cinéma permettait de faire résonner autrement le texte des historiens, tandis que P. Cuvelier a relu Diodore sous l’angle de la fiction de l’exotisme. Dans les deux cas, l’ekphrasis était au cœur de l’exposé, et la richesse constructive de ce procédé rhétorique montre bien que les historiens sont tout autant maître du temps que maîtres des mots. Continuer la lecture

Séance 3 (décembre 2016) : texte de la communication d’A. Jayat

Voici le texte de la deuxième séance lyonnaise (la séance doctorale), qui a eu lieu le 13 décembre 2016. L’orateur était Antoine Jayat, doctorant à l’Université de Bordeaux (thèse sous la direction de V. Fromentin, Bordeaux, et de E. Bertrand, Le Mans) et son répondant Stavroula Kefallonitis, de l’Université de Saint-Étienne. Continuer la lecture

Bilan de l’année 2015-2016

En attendant le programme de la saison 2 (en cours d’élaboration), voici un bilan succinct de la première année du séminaire Historiographies antiques.

La première séance s’intéressait aux divers éléments d’une reconstruction historiographique, exemple de Tite-Live à l’appui. À travers l’analyse de l’épisode du serment de lin des Samnites, Mathilde Simon a rappelé qu’une narration historiographique pouvait être tout à la fois un assemblage de sources hétéroclites et une mise en œuvre de leçons de rhétorique, biaisées par des choix idéologiques. La séance suivante portait sur un autre aspect majeur de la narration de l’histoire, les paroles rapportées. Isabelle Cogitore et Louis Autin ont minutieusement présenté et analysé les prises de parole féminines dans les Annales de Tacite, pour montrer que la forme de la parole était tout autant, voire davantage, signifiante que la parole elle-même. La séance 3 était consacrée à la présentation des travaux d’un doctorant, en l’occurrence Georges Vassiliades. Celui-ci a abordé, à travers la question de la position politique de Salluste, la difficulté d’écrire l’histoire à Rome en période de guerre civile, notamment sous le second Triumvirat.  Début janvier, Clément Chillet a détaillé le processus de construction d’un stéréotype, en prenant l’exemple de Mécène, personnage historique malmené par certaines sources, ici Sénèque. Lors de la séance suivante, Mario Bauman a montré comment les répétitions chez Diodore de Sicile à propos des peuples d’Arabie contribuent aussi bien à appréhender l’autre dans sa différence qu’à souligner la structure de l’oeuvre tout entière. Enfin, Estelle Oudot a analysé comment Aristide, dans son Panathénaïque, réinterprétait l’histoire d’Athènes pour faire son éloge, en effaçant notamment toute action violente de sa part (le texte de l’intervention sera bientôt en ligne).

La communication de Marie Ledentu, initialement prévue en mars 2016, a été reportée à l’année 2016-2017. Le programme complet sera bientôt disponible.

D’ici-là, nous vous souhaitons un bel été !

Séance du 5 janvier 2016 : C. Chillet, « Le Mécène de Sénèque ou la déconstruction d’un exemplum philosophique »

Voici le texte de la deuxième séance lyonnaise du séminaire, qui a eu lieu le mardi 5 janvier 2016.

L’orateur était C. Chillet, membre de l’École Française de Rome. Sa répondante était A. Cartoux, doctorante à l’Université Lyon 3. Continuer la lecture

Séance du 5 janvier 2016

Bonjour à tous et bonne année !

Nous espérons que cette nouvelle année sera riche et instructive, et qu’elle vous apportera beaucoup de bonheur.

Nous aurons le plaisir de nous retrouver le mardi 5 janvier 2016, de 14h à 16h en salle Reinach (MOM) pour une nouvelle séance lyonnaise. Nous écouterons Clément Chillet (École Française de Rome), à propos de Mécène : « Le Mécène de Sénèque ou la déconstruction d’un exemplum philosophique ».

La discussion sera ouverte par Aliénor Cartoux, doctorante à Lyon 3 (« Auguste, la religion et le pouvoir au miroir des poètes augustéens »).

Un goûter est prévu pour poursuivre les débats de manière plus informelle !

À bientôt !