Archives mensuelles : juin 2016

Bilan de l’année 2015-2016

En attendant le programme de la saison 2 (en cours d’élaboration), voici un bilan succinct de la première année du séminaire Historiographies antiques.

La première séance s’intéressait aux divers éléments d’une reconstruction historiographique, exemple de Tite-Live à l’appui. À travers l’analyse de l’épisode du serment de lin des Samnites, Mathilde Simon a rappelé qu’une narration historiographique pouvait être tout à la fois un assemblage de sources hétéroclites et une mise en œuvre de leçons de rhétorique, biaisées par des choix idéologiques. La séance suivante portait sur un autre aspect majeur de la narration de l’histoire, les paroles rapportées. Isabelle Cogitore et Louis Autin ont minutieusement présenté et analysé les prises de parole féminines dans les Annales de Tacite, pour montrer que la forme de la parole était tout autant, voire davantage, signifiante que la parole elle-même. La séance 3 était consacrée à la présentation des travaux d’un doctorant, en l’occurrence Georges Vassiliades. Celui-ci a abordé, à travers la question de la position politique de Salluste, la difficulté d’écrire l’histoire à Rome en période de guerre civile, notamment sous le second Triumvirat.  Début janvier, Clément Chillet a détaillé le processus de construction d’un stéréotype, en prenant l’exemple de Mécène, personnage historique malmené par certaines sources, ici Sénèque. Lors de la séance suivante, Mario Bauman a montré comment les répétitions chez Diodore de Sicile à propos des peuples d’Arabie contribuent aussi bien à appréhender l’autre dans sa différence qu’à souligner la structure de l’oeuvre tout entière. Enfin, Estelle Oudot a analysé comment Aristide, dans son Panathénaïque, réinterprétait l’histoire d’Athènes pour faire son éloge, en effaçant notamment toute action violente de sa part (le texte de l’intervention sera bientôt en ligne).

La communication de Marie Ledentu, initialement prévue en mars 2016, a été reportée à l’année 2016-2017. Le programme complet sera bientôt disponible.

D’ici-là, nous vous souhaitons un bel été !