Archives mensuelles : juillet 2017

Bilan du séminaire, saison 2 : place à la fiction !

Cette année, le séminaire a fait la part belle à la fiction – faut-il y voir un paradoxe ?

Liza Méry et Pierre Cuvelier ont tous deux abordé les textes antiques (Tite-Live d’une part et Diodore de Sicile d’autre part) en recourant à des outils ou des notions modernes. Sans tomber jamais dans l’anachronisme, L. Méry a montré que le cinéma permettait de faire résonner autrement le texte des historiens, tandis que P. Cuvelier a relu Diodore sous l’angle de la fiction de l’exotisme. Dans les deux cas, l’ekphrasis était au cœur de l’exposé, et la richesse constructive de ce procédé rhétorique montre bien que les historiens sont tout autant maître du temps que maîtres des mots. Continuer la lecture